D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report).

D=OUT (ダウト) est un groupe qui a indubitablement laissé sa trace dans l’histoire du visual kei. En fait, la performance à laquelle nous avons eu l’immense honneur d’assister fut à l’occasion de leur XV anniversaire (十五周年単独公演TOUR’22), durant leur tournée intitulée “Flashback” (フラッシュバック).
Cartel osaka muse - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuLe concert s’est déroulé à “OSAKA MUSE”, une salle bien connue. Ce simple fait nous garantissait déjà quelque chose d’absolument mémorable. Pour l’occasion, on avait disposé de sièges, mais il y avait une telle affluence que certains membres du public ont dû se résigner à rester debout à l’arrière.

Il est important de noter l’hétérogénéité parmi les fans, reflétant la longévité du groupe. On pouvait apercevoir des gens de toutes les tranches d’âge et arborant des styles vestimentaires éclectiques: des vêtements colorés et élégants, aux tenues plus sombres et solennelles qui sont généralement la norme dans les concerts de vkei.

L’événement a débuté avec la courte projection (à gauche de la scène) d’une vidéo montrant l’histoire du groupe au cours des 15 dernières années, et présentant les membres ainsi que les détails de leur tournée.proyeccion 1 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuDerrière les rideaux, sur la scène, résonnaient les toutes premières notes de la chanson “Flashback”, le titre de leur tournée éponyme et le choix parfait pour inaugurer la soirée!

 Après moins d’une minute, c’était comme si les fans ne pouvaient plus contenir leur enthousiasme: ils ont commencé a exécuter le « furi« , une sorte de chorégraphie faite par et pour les fans.
Dès que les rideaux se sont ouverts, on pouvait apercevoir le chanteur Kouki avec son dos tourné vers les fans, marquant officiellement le début du concert. L’ambiance est subitement montée d’un cran alors que Reika et lui ont commencé à crier: “Allez! Allez! Allez!”.
Même si le public commençait à bouger avec plus d’énergie, le groupe lui ne semblait pas encore tout à fait satisfait. Pour que tout le monde participe, ils ont pointé l’arrière de la salle: “Sautez! Le plus haut possible! »
Puis, l’éclairage nous mis en scène avec une symphonie de couleurs. Après un breakdown, la chanson s’est terminée sur un guttural intense.27 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuLes lumières ont commencé à rayonner dans toutes les directions, créant un arc-en-ciel sur la scène, puis soudainement, elles s’arrêtèrent sur Kouki, le baignant dans un bleu intense.

Avec une main pointant vers le ciel et l’autre tenant un mégaphone, Kouki a présenté leur hymne emblématique, « Shangri La« .  Tout les membres du groupe bougeaient à l’unisson avec le public.  C’est une chose qui ne peut arriver qu’au Japon, un moment magique où tous peuvent coordonner la danse sans aucune préparation!
Ibuki a commencé à se déchaîner, devenant visiblement de plus en plus excité, comme pour montrer son approbation envers les fans.
Hikaru et Reika ont changé de position sur scène pendant cette chanson, tous les deux sous les feux de la rampe, entraînant le public dans leur frénésie. À voir la façon dont tous étaient en parfaite synchronisation, c’était évident qu’ils profitaient pleinement du moment.

Pour cette tournée anniversaire, le groupe semblait avoir choisi plusieurs de leurs chansons les plus appréciées pour ouvrir le spectacle, comment Kanden 18-gō”, qui est souvent considérée l’hymne du groupe aux yeux de nombreux fans outre-mer. Le public frappait des mains sur son rythme entrainant de matsuri (fête traditionnelle japonaise).
Kouki s’est exclamé: « Allez Osaka! » tout en dansant.  Reika a aidé Kouki avec les chœurs du refrain pour lui permettre de profiter lui aussi du moment. Tous les membres se sont ensuite réunis au centre de la scène pour le point culminant des festivités.

Ils ont remercié tout le monde non seulement de leur présence, mais aussi de les avoir suivis loyalement durant ces 15 dernières années. Ils ont également souligné l’importance de la salle dans laquelle ils jouaient (Osaka MUSE): “Pour ce qui est du Kansai (la région où se situe la ville d’Osaka), nous pensons que c’est la salle de concert parfaite pour célébrer notre 15e anniversaire« .

Ibuki, après les dernières chansons frénétiques, avait décidé d’enlever sa veste pour pouvoir jouer plus librement.  Ils nous ont suggéré de saisir l’opportunité de se débarrasser de toute la frustration causée par la situation corona, souhaitant que ce concert devienne une catharsis pour nous libérer des ondes négatives.

Alors que Reika accordait toujours son instrument, les vibrations de Saturday Night Fever ont envahi Osaka MUSE, avec les lumières de scène rebondissant sur une boule disco au centre du plafond de la pièce.

C’était évident que les membres du groupes ont une bonne dynamique entre eux, après 15 ans à jouer ensemble.
Ils ont dansé avec autant d’entrain que les fans tout en jouant leur chanson Sunrise« . Pendant le refrain, les lumières de la scène étaient concentrées sur le public, le rendant d’autant plus interactif.  Hikaru souriait du début à la fin23 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - Nippongaku

Sans prévenir, des faisceaux laser rouges ont traversé la scène! D=OUT nous ont révélé leur vrai côté rock avec Bankoku Daitokyo.
L’ambiance est soudain devenue intense et les spectateurs se sont immédiatement mis à headbanger.
Naoto (la batteur) semblait être en feu;  il faisait tourner sa baguette dans une main et jouait de la batterie avec l’autre! Kouki se leva et attrapa le pied du microphone comme si c’était un katana, le tenant derrière lui tout en prenant une pose de samouraï.

La prochaine chanson était « Aisuru hito. Le début de cette chanson ressemblant à de la musique jouée lors d’un appel téléphonique en attente, la scène lumineuse est devenue verte, comme si le printemps était arrivé.  La basse de Reika a résonné dans toute la salle. Le segment ballade du concert avait l’effet d’une brise apaisante, après tant de mouvements.
10 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - Nippongaku

Kouki a gentiment remercié la salle et a présenté « Aoi tori«  cette fois, en chantant avec sa voix enka caractéristique.  Cette ballade a apporté avec elle une ambiance estivale, laissant derrière les saisons plus fraîches.
Dans cette chanson, Reika était très présent, et cette fois, il a utilisé un rythme assez jazzy, soutenu par Naoto à la batterie.
La distance entre le groupe et les fans semblait diminuer à vue d’œil alors que Kouki partageait avec nous son large éventail de compétences vocales si propres à lui. Le public a applaudit chaleureusement D=OUT à la fin de la chanson.

Le groupe a poursuivi son répertoire de ballades et a joué « Rebirth day to u, avec sa mélodie un peu plus joyeuse.  Pendant la représentation, l’atmosphère semblait être passée à une ambiance plus automnale.
Nous avons eu la chance de connaître le côté plus doux du groupe, leur polyvalence en tant que musiciens.

FFMPEuGaAAAucGk 1 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuAvec un simple éclairage au plafond, les membres de D=OUT semblaient assez concentrés et regardaient à peine au-delà de la scène. Bien qu’il s’agissait d’une chanson romantique, les fans ont commencé à balancer leurs bras au rythme de la mélodie.

Après les ballades, nous avons aussi été surpris par la chanson de transition qui jouait (une mélodie de gangster rap) pendant que les membres en profitaient pour boire de l’eau et reprendre leur souffle.

Kouki a attrapé son shamisen (instrument traditionnel japonais) et soudainement, les fans se sont agités comme s’ils étaient impatients de savoir ce qui allait suivre. Le chanteur nous a demandé comment se déroulait le concert, et il nous a également expliqué que certaines chansons étaient toutes particulièrement difficiles à jouer.
Enfin, il a terminé en nous prévenant: « La partie enka du concert est sur le point de commencer!« 8 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuDès qu’ils ont commencé à jouer, la musique est devenue de plus en plus forte alors que les membres demandaient aux fans de frapper des mains en criant “Oi-oi-oi-oi!”, les réchauffant ainsi pour la prochaine chanson, « Kabuki desuko« .

C’est ainsi qu’ils ont entamé le spectacle de kabuki! Le son du shamisen devenait progressivement frénétique alors que le public s’inclinait devant Kouki. De son côté, Reika incitait les fans à bouger encore plus. Tout le monde se mit à sauter au même rythme que la musique!28 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuLa scène inondée d’un rouge écarlate nipponais, tous les yeux se sont rivés sur Kouki et son shamisen.15 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuQuelques instants plus tard, tous les membres du groupe se sont mis autour de lui alors que les fans ouvraient leurs bras, comme pour recevoir l’énergie qui débordait de la scène.35 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuKouki a déposé son samisen.

Naoto a commencé à frapper la batterie plus fort, comme pour mettre fin au théâtre kabuki et nous transporter plutôt vers une salle de musique punk underground avec « Japanese Dogeza« . Le public était hystérique. Kouki a lui aussi sauté avec eux.
(Note : la chanson était tellement électrifiante et entraînante que nous avons nous-même eu peine à résister à la tentation de bouger sur le rythme pour continuer à prendre des notes… Rires).

À ce moment précis, il était évident qu’au fil du temps, D=OUT sont devenu l’un des groupes les plus musicalement polyvalents de la scène. Ils peuvent vous transporter de l’ère Edo jusqu’au moment présent en l’espace de quelques accords seulement! Kouki et Reika ont encouragé les fans à continuer en acclamant: “Odore!” (« Dansez! » en japonais).

C’était encore loin d’être fini: Kouki s’est retrouvé à genoux pour pouvoir headbanguer avec ferveur tandis qu’Ibuki levait son poing en l’air… fidèles à l’esprit punk!

Kouki se « poignarda” le coeur avec le micro et tomba théâtralement.

Un riff aigu de guitare a retenti alors que les lumières sont devenues rouges pour « Music Nippon« , faisant instantanément grimper la température de la salle.
Les fans ont à nouveau ouvert les bras, montrant leur désir de recevoir une fois de plus l’énergie du groupe sur scène.12 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuAprès un tel regain d’énergie, Kouki a également décidé d’enlever sa veste militaire et l’a secouée en l’air, comme pour prouver qu’il avait encore de l’énergie pour continuer. D’une voix rauque, il a commencé à chanter « Kigan« . Quelques secondes avant le début du refrain, Kouki et le public ont échangé un « Fuck you! » amical et complice, dans le plus pur style punk.

Pendant la partie instrumentale de la chanson, Kouki a demandé au public de sauter et a fait s’affronter chaque partie de la salle. Même s’il semblait concentrer ses efforts davantage sur le côté gauche, il n’a tout de même pas oublié ceux qui étaient au fond de salle.

Il a terminé la chanson en se raclant la gorge, préparant ses cordes vocales à émettre un dernier guttural à la fin de la chanson.36 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuIls ont annoncé que ce serait la dernière chanson du concert, même si nous savions tous déjà qu’il y aurait un rappel.
Lorsque leur populaire « Issefūbi fakuto«  a retenti dans la salle, le groupe et les fans ont mis les règles de côté pour danser et s’amuser librement.
La basse prenait le contrôle et semblait mettre au défi le public, qui comblait les vides en frappant des mains!

Lorsque les membres de D=OUT ont quitté la scène, il était temps de demander le rappel. Il est important de mentioner que, pour éviter la propagation du COVID-19, il est interdit de parler (encore moins de crier) à l’intérieur de la plupart des salles de concert au Japon. Pour contrer cette règle, le groupe a utilisé un enregistrement imitant le public demandant le rappel. Même si les fans tapaient des mains, il est vrai que l’énergie s’est quelque peu refroidie pendant ce temps.

 Le silence est tombé à nouveau alors que l’éclairage est passé à un bleu pur. Kouki est sorti seul, au son d’une mélodie au piano, pour ensuite chanter la chanson « Heisei chō bavuru » a cappella.19 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuLa plupart des spectateurs sont restés assis, comme s’ils assistaient à une pièce dans un théâtre.
Nous avons précédemment comparé les chansons de la setlist aux saisons, celle-ci représentait clairement l’hiver, complétant le quatuor. On pouvait ressentir une sensation froide de mélancolie.

Alors que les dernières notes de piano résonnaient, le reste des membres est monté sur scène. Tous les membres de D=OUT portaient les produits dérivés de la tournée du 15e anniversaire.
Une fois de plus, ils ont ramené la chaleur dans la salle!

Le public s’est levé instantanément en entendant la mélodie de « Odoro« , rappelant le rythme d’un cabaret japonais.
Le retour triomphant de l’iconique
matsuri-kei!
Kouki se tenait au centre de la scène, attirant toute l’attention sur lui. Il a ouvert un éventail d’où tombaient gracieusement des morceaux de papier, imitant la chute des pétales de sakura (fleurs de cerisier).9 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuIbuki a profité du fait que Kouki ne lui portait pas attention pour lui voler la vedette et séduire le public avec son regard et ses riffs de guitare.

Poursuivant sur des rythmes plus traditionnels, le spectacle a pris une tournure inspirée du kabuki avec « Menbā kōru« .
Comme s’il jouait aux charades, Kouki  a prétendu s’injecter l’énergie du public avec une seringue imaginaire, comme pour se donner un dernier coup de pouce pour le sprint final. Cependant, il s’est effondré sur le sol, épuisé.
Le numéro de kabuki s’est terminé par un rire théâtral.Dauto - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - NippongakuKouki a compté jusqu’à trois en anglais pour présenter « Sateraito TV« .
Pendant cette chanson, le public a dansé d’un côté à l’autre de la salle, un furi (danse coordonnée entre fans) qui est très commun pendant les performances des groupes de visual kei.
Kouki a félicité le public pour l’avoir éxécuté de manière si fluide.

 Il était alors temps pour les membres de dire quelques mots de plus…
Hikaru a remercié le Kansai et a expliqué que cet endroit lui apportait beaucoup de nostalgie. Il a dit que ces 15 dernières années s’était passées de la meilleure façon possible et qu’il espérait continuer pour 10 autres années!  Tout le monde s’est esclaffé de rire, et il s’est alors empressé d’ajouté qu’il croit que c’est possible.
Reika a dit que les membres et les fans étaient comme une famille.
Ils ont commencé à parler dans le dialecte du Kansai (région d’Osaka) et ont continué à plaisanter entre eux.
Ibuki a dit qu’ils ont plusieurs styles musicaux: Kabuki, enka, blues…

20 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - Nippongaku

Ce n’était peu-être pas tout à fait une coïncidence s’ils ont suivi avec « Shisshin, une chanson qui contient une myriade de rythmes différents. Kouki a demandé au public de se joindre à eux: « Clap your hands!” (en anglais)

Tristement, toute bonne chose doit avoir une fin.

La chanson choisie pour clôturer ce matsuri était « Hanasaki byūti« . Reika et Ibuki se sont relayés dans un genre de « zigzag » musical, alors que le public faisant des coeurs avec leurs mains.
A la fin, seule la voix de Kouki continuait à résonner, sous un tonnerre d’applaudissement des fans.

Après des adieux chaleureux, le rideau est finalement tombé et nous sommes tous restés là, absolument éblouis, et attendant déjà avec impatience le 16e anniversaire l’année prochaine.

2 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - Nippongaku

La semaine prochaine, nous aurons l’honneur d’interviewer les membres de D=OUT.
Avez-vous des questions pour eux ? Posez-les en commentaires !

  • (Proofreading: Regine)

LINKS
D=OUT website/D=OUT twitter /D=OUT youtube
Kouki instagram/Kouki twitter
Reika instagram/Reika twitter
Ibuki instagram / Ibuki twitter
Hikaru instagram / Hikaru twitter
Naoto instagram / Naoto twitterimage 6487327 - D=OUT「FLASHBACK」XV Anniversaire @OSAKA MUSE (Live Report). - Nippongaku

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments