NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview)

C’est le debut de NINTH IN PLUTO, auparavant connu sous le nom de NINTH. Après avoir expérimenté un nouveau concept, une nouvelle approche du groupe en 2022, ils se lancent dans une nouvelle aventure sous ce nom.
Chez NIPPONGAKU, nous avons eu le plaisir d’assister à leur début officiel le 29 avril dans la salle Shinsaibashi SOMA, à Osaka.IMG 8037 min - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - NippongakuNinth in Pluto (NIP). Le style du groupe voyage entre différentes influences, créant une fusion entre l’agressivité typique du deathcore et les éléments mélodiques spécifiques au rock japonais. Dans la composition de leurs chansons, nous pouvons apprécier l’éducation musicale que les membres ont reçue ainsi que leurs connaissances exquises. D’un autre côté, nous pouvons voir le reflet des problèmes de tous les jours et leurs conséquences sur les individus dans l’écriture des paroles.Highlight min 1 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - NippongakuLe show s’est ouvert sur un air clérical, comme ceux dans une église, dans lequel nous pouvions entendre des prières en anglais. Une fois le rideau ouvert, le premier à fouler les planches est Raika (Dr), suivi de Toma (Gt) et Yosuke (Gt), et finalement Zero (Vo).

La musique céleste s’estompe dans une ambiance solennelle tandis que des lumières bleues apparaissent au fond de la scène, marquant “le début de la fin”. Au fur et à mesure que les décibels montent, Zero lève ses bras et pointe les deux guitaristes. Le public, ne tenant pas sur place, se met à headbanger sur le titre “End of the world”.
A la fin de la chanson, Zero lève sa main pour conseiller à l’audience de reprendre son souffle, car le spectacle ne fait que commencer, et il ne faut pas trop tirer sur la corde.16092383118495 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - NippongakuLes lumières se changent en un rouge cramoisi pour “VENOM”, et Zero nous fait ressentir la souffrance humaine avec ses cris empruntés au black metal. Les différentes techniques gutturales nous élèvent à différents niveaux de brutalité, à contrario, le refrain nous calme avec son ton profond. Les capacités vocales de Zero monopolisent toute notre attention, mais Toma et Yosuke, en échangeant leurs positions sur scène, nous ramènent à la réalité et nous permettent de vivre le spectacle dans sa globalité.

Avec “UNWILLING”, nous découvrons une autre facette du groupe, chanson qui pourrait même s’apparenter à une compilation de tous les styles dans lesquels ils naviguent, tellement ils sont nombreux. Dans la même chanson, Zero utilise du falsetto et des voix profondes, claires et gutturales… Mais ce n’est pas tout, Yosuke occupe le devant de la scène avec sa guitare, et le public à Shinsaibashi SOMA lui montre sa dévotion en ouvrant les bras. La double pédale de Raika ne cesse de battre avant le grand nombre de breakdowns, et les guitares l’accompagnent de notes longues, graves et sombres.16092383114326 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - NippongakuAprès ce moment intense, les membres du groupe tournent le dos à l’audience. “GEMINI” commence, rappelant un film d’horreur, comme ce moment juste avant qu’un des personnages ne soit assassiné, ou poursuivi par une créature monstrueuse. Et c’est bien celà, après de longues secondes, Zero crie “JE VEUX MOURIR” plusieurs fois. Il se met à danser comme une marionnette désarticulée, comme s’il était contrôlé par quelqu’un : l’anxiété et la peur sont palpables dans l’atmosphère pesante. Les cris et appels à l’aide résonnent dans l’écho du microphone.
16092383121750 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - Nippongaku
Ces appels à l’aide sont envers soi-même, “moi” qui me sens inférieur et qui ne suis pas capable de me plier à ce que la société exige de moi. Soudain, Zero se met à rire, nerveusement. Nous ressentons tous cette angoisse, la chanson s’est transformée en cauchemar. Il demande désespérément à qui le voudra bien de mettre fin à ses jours, n’importe qui qui pourrait soulager sa douleur. Il se recroqueville peu après, et demande “pardon d’être né”, d’une voix frêle.

Même si En, le bassiste du groupe, est absent, tous les membres de NINTH IN PLUTO ont réussi à créer une ambiance conviviale en se rassemblant au centre de la scène. Après la catharsis de la chanson précédente, les membres renaissent, pleins d’énergie avec “HOLLOW”, qui est une véritable bouffée d’air frais. Un soulagement se fait sentir dans la salle. “GEMINI” était le point culminant du spectacle, celà ne fait aucun doute. Celà doit être un “must” dans chacun de leurs concerts.16092383134441 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - NippongakuC’est bientôt la fin du spectacle” nous prévient le groupe. Comme un chef d’orchestre, Zero entraîne ses fans depuis la scène lors du prélude de « GESSHOKU » (qui est une partie de “La sonate au clair de lune” de L.V. Beethoven), qui laisse place à du metal pur et dur, Zero sortant une voix grave d’outre-tombe. Les projecteurs, clignotants, n’arrivent pas à suivre le rythme frénétique de la chanson.

Après le refrain, Toma et Yosuke s’accaparent l’attention du public grâce au puissant solo de guitare, tout en laissant le temps à Zero de revenir après.16092383142679 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - NippongakuLe chanteur est à genoux, les projecteurs se sont éteints, laissant la salle dans l’obscurité, qui va de pair avec la froideur des paroles de la chanson… Quelques instants plus tard, le public est éclairé par une lumière bleue, et NINTH IN PLUTO entame le sprint final du concert, pour clôturer avec leur chef d’œuvre.

Pendant le MC, nous sommes émus par les détails de l’histoire derrière NIP, racontés par Zero:
Toma et lui n’avaient pas de volonté pour vivre et cherchaient quelque-chose pour donner un sens à leurs vies, quelque-chose à eux.
Il plaisante en disant qu’ils pourraient s’appeler un “groupe du dimanche”, puisque c’est un dimanche pendant trois semaines consécutives que chacun des membres (Yosuke, En et Raika) ont rejoint le groupe.
Il remercie le public d’avoir pu venir en ces temps difficiles, et explique à quel point il souhaite protéger ce qu’ils ont créé, et espèrent le partager en jouant dans toutes sortes de salles au Japon, mais aussi dans le reste du monde.16092383125431 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - Nippongaku

Mais ils ont un dernier cadeau pour nous, “RUIN”. Arrivant avec un ton plus calme, la chanson nous montre que NINTH IN PLUTO est un groupe qui navigue entre chaos et harmonie.

Une fois le concert terminé, on ne peut que souhaiter un prompt rétablissement à En, le bassiste du groupe, qui suite à des problèmes de santé n’a pas pu participer au show.

IMG 8041 min - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - Nippongaku

En plus d’avoir pu assister au concert, nous avons également pu avoir une conversation avec les membres présents et leur poser quelques question :

Avant de commencer l’interview nous vouslons vous féliciter pour votre “debut” !

NINTH IN PLUTO: Merci!

Pourriez-vous vous présenter ?

Raika : Je suis Raika le batteur.
Yosuke : Je suis Yosuke, je suis un des guitaristes. Merci pour l’interview.
Toma : Je suis Toma, également guitariste, ravi de vous rencontrer.
Zero : Je suis Zero et je suis le chanteur. Habituellement nous sommes cinq, mais notre bassiste est à l’hôpital, donc il ne peut pas être présent avec nous.

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement de la part de toute l’équipe de Nippongaku. Tout d’abord, y a-t-il un artiste, un groupe qui a influencé votre style?

Zero: L’axe principal est le metal, et à l’intérieur il y a d’autres influences comme le heavy, le metal core,… Nous voulons nous débarrasser de tous stigmas et toujours faire ce que l’on veut, sans perdre cette touche de métal que j’ai mentionnée.

Qui a commencé le groupe et qui serait le leader ?

Zero: Au début c’était mot et Toma, puis Toma à introduit Yosuke, qui lui-même à enfin introduit Reika. Et comme leader… On peut dire que c’est moi ? (rires)

Qui est en charge de composer les chansons, et comment fonctionnez-vous ?

Zero: C’est surtout Toma et Yosuke, les guitaristes, qui composent pour le moment.

Nous tenons également à vous féliciter pour la sortie de votre album éponyme, “Ninth In Pluto”. Quelle serait votre chanson préférée de l’album ?

Yosuke: Peut-être « Gesshoku ».
Zero: « Gesshoku » est la chanson pour laquelle nous avons tourné un MV, elle est très importante pour nous en tant que groupe. C’est aussi la chanson qui as donné un axe à suivre pour l’album.

Chez Nippongaku, notre attention s’est portée sur l’utilisation de La sonate au clair de lune de Beethoven dans « Gesshoku » (Eclipse). Y a-t-il une raison particulière qui vous a fait choisir cette mélodie ?

Yosuke: C’est un morceau que j’aime depuis longtemps, et j’ai pensé que ça serait une bonne idée d’en faire un arrangement metal ou Visual Kei.

Avez-vous déjà été à l’étranger ? Où aimeriez-vous faire une tournée ?

Yosuke: J’ai un ami à Barcelone, donc, oui, j’ai été en Espagne, en France,…
Zero: J’ai été à Boston aux Etats-Unis. Et si nous pouvions nous produire à l’étranger, nous aimerions aller dans des endroits où le metal est apprécié, comme l’Allemagne en Europe et aux Etats-Unis.

Si vous pouviez faire un 2MAN live, avec quel groupe aimeriez-vous collaborer ?

Yosuke: Si on parle de groupe d’ici, Deviloof est un bon exemple. Les membres de Deviloof sont nos amis et sont aussi originaires d’Osaka.
(Nous pensons également que le style de Ninth In Pluto correspondrait bien avec celui de Deviloof)
Zero:
Si c’était à Tokyo, on aimerait jouer avec Dir en grey.
Toma: Razor serait également formidable.

Avez-vous un nom pour vos fans ?

Zero: Nous n’avons pas encore décidé.

C’est une question pour Zero de la part d’un de vos fans à l’étranger. Vous avez porté récemment un cosplay de Levi de l’anime “l’Attaque des titans” comme on peut le voir sur instagram. Quels animes aimez-vous ?

Zero: J’aime bien “l’attaque des titans”, mais également GTO ou Death Note. Si je devais faire une liste, je pense qu’elle n’aurait pas de fin, mais ces trois-là font partie de mes favoris.(Great Teacher Onizuka y Death Note desde luego son dos animes con canciones visual kei en su soundtrack).
GTO et Death Note sont des animes avec des chansons venant du Visual Kei dans leurs bandes-sons.

Yosuke, il semble que vous aimiez les chats. Comment est la vie avec trois chats ?

Yosuke: Se sont les amours de ma vie ! (rires) Il y a des moments durs, mais ces petites créatures rendent mon quotidien heureux.

 

Toma, jouez-vous d’un autre instrument que la guitare ? Quel est votre fabricant préféré par ailleurs ?

Toma: Je ne joue que de la guitare, mais lorsque je compose, je regarde des vidéos de batterie et je programme la batterie sur ordinateur. Mon fabricant préféré est ESP.

 Raika, vous avez créé un compte TikTok récemment, comment celà se passe sur ce réseau social ?

Raika: J’ai toujours regardé des vidéos dessus et je me suis dit qu’il serait sympathique d’en faire aussi. Mais, en vérité,… Je n’en ai pas fait beaucoup ! (rires)

Zero, dans la partie qui décrit le rôle de chaque membre (guitare, basse,…), pourquoi y a-t-il un vide à la place de “chanteur” ? Est-ce qu’il y a une raison particulière derrière ce choix ?

Zero: Honnêtement, c’est parce que je ne me considère pas comme un chanteur dans le sens strict du terme. Je pense que c’est aux gens qui viennent me voir en concert d’en décider.

Que voudriez-vous demander de plus aux membres de NINTH IN PLUTO?
N’hésitez pas à assister à certains de leurs concerts au Japon pour vous faire votre propre avis. Si vous avez aimé, que vous êtes dans un autre pays et que vous aimeriez qu’ils viennent en tournée près de chez vous…

Faites-nous savoir ci-dessous dans la section des commentaires !

  • (Translator: Hiroki)
  • (Assistant staff: Manuel)
  • (Cameraman: Rami)

LINKS
NIP HP / NIP twitter / NIP youtube / NIP instagram
Zero twitter / Zero instagram
Yosuke twitter / Yosuke instagram
Toma twitter / Toma instagram
En twitter / En instagram
Raika twitter / Raika instagram / Raika tiktok

Setlist NIP 04 - NINTH IN PLUTO DEBUT 【End of the World】 @Shinsaibashi SOMA (Live Report・Interview) - Nippongaku

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments