Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1-

Cette fois, nous avons eu le plaisir d’assister à la première date de « Yami to Oni », la tournée two-man (deux groupes dans le même événement) de Yamitera et NICOLAS.

Les deux groupes ont plusieurs points en commun. Le premier point notable est qu’ils sont tous deux des groupes qui sont passés par différentes phases avant de finalement devenir qui ils sont aujourd’hui. yamitera - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuYamitera (précédemment connu sous le nom de Hangyaku no 83 et Gedou Hangyakusha Yamitera jusqu’à ce qu’ils prennent leur formation actuelle) est un groupe de rock fortement inspiré par le Japon traditionnel, à la fois musicalement et esthétiquement. Leur inspiration se manifeste à travers leur concept en tant que groupe ainsi que dans les pochettes de leurs albums et le style de leurs costumes.

Pour ce qu’il en est de NICOLAS, c’ est un groupe dont le son bascule entre le rock et le métal, ce qui est devenu la norme auprès des groupes de visual kei d’aujourd’hui.
Après la dissolution de gossip (abréviation de Dainippon Onitanjigumi Akudoukai ni Senkyosare Gossip, le nom original qu’ils ont adopté en 2015) en 2018, les membres ont décidé d’ouvrir un nouveau chapitre, plus mature, de leur carrière professionnelle et ont adopté  le nom de « NICOLAS ».nicolas - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuCeci étant dit, si vous êtes fan de gossip, nous vous recommandons de lire ce compte-rendu jusqu’à la fin car ce concert était certainement plein de surprises pour nous (et pour les fans) !

Les deux groupes font aussi souvent ce genre de tournées où ils collaborent avec d’autres artistes actifs de la scène, comme les groupes VIRGE et Gravity.
Yamitera et NICOLAS partagent leur inspiration et leur amour du style japonais traditionnel mais incorporent également des thèmes plus contemporains (comme la culture menhera) dans les paroles de leurs chansons et les thèmes de leurs MV (vidéos promotionnelles) tout en gardant leur propre style unique. 

Pour en revenir aux détails de cette tournée, deux dates ont été annoncées pour celle-ci : l’une dans le Kansai (Osaka), et l’autre dans le Kanto (Tokyo).
Le lieu choisi pour le début de la tournée était Osaka, plus précisément au livehouse connu sous le nom de Shinsabashi VARON.
Ce n’est pas la première fois que NIPPONGAKU assiste à un événement dans cette salle. Nous avons déjà confirmé que cette salle est l’une des meilleures d’Osaka si vous recherchez un livehouse propice à une atmosphère chaleureuse entre artistes et fans. Vous pouvez aller voir ce que nous en avons dit en lisant notre compte-rendu du concert de Fukuro.
D’ailleurs, la salle à laquelle ils avaient planifié de jouer à Tokyo a probablement aussi une valeur sentimentale pour NICOLAS, puisque Meguro ROCKMAYKAN est l’endroit où ils ont donné leur premier concert il y a quelques années. cartel - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuÀ 17h30, le bruit d’une porte grinçante rompt le silence dans le VARON, suivi d’une musique épique. Toutes les personnes dans le public levèrent le bras pour accueillir le groupe alors qu’ils prenaient position.

Pour commencer l’événement, Yamitera choisit « Kudarane Sekai », probablement un morceau préféré des fans si l’on en croit la réaction du public. Dès que les premières notes ont été entendues, la basse de Minato a résonné fortement dans la salle et les fans ont sauté et tapé des mains en même temps que la musique . y 1 - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuRiNa, de plus en plus excité à chaque seconde, répondit à l’énergie du public en se tenant au centre de la scène. Lorsqu’il rappait sur le morceau, il nous donnait l’image d’un instructeur dans un cours de fitness. Sourire en coin, il a même demandé au public « Are you ready ? », comme s’il nous prévenait d’avance que nous allions transpirer pendant le concert (rires).

Et il avait bien raison. La chanson suivante sur la liste était « PARADOX ». Toute la salle a headbangué à l’unisson !

Les membres de Yamitera n’ont pas hésité à se joindre au headbanging tandis que les lumières de la salle clignotaient. Du fond de la salle, on avait l’impression de voir tout cela se dérouler au ralenti. 

Les personnes présentes à l’événement de Yami To Oni ont eu l’occasion d’entendre de superbes chansons comme « Chemical Dance », tirée de leur troisième mini-album « Haiteiraoyue ».

C’était le deuxième jour consécutif qu’ils jouaient à Osaka et il faisait beaucoup plus chaud que la journée précédente. Pourtant, pendant le MC, RiNa nous a mis au défi de rendre la salle encore plus chaude et de transformer Shinsaibashi VARON en un « sauna », ce qui a fait rire tout le public. 

RiNa a été très amical pendant le MC et a naturellement créé une atmosphère très accueillante pour les fans de Yamitera comme pour ceux de NICOLAS. C’était une chose curieuse et rafraîchissante à voir, car sa personnalité contrastait fortement avec le personnage de « dur à cuire » qu’il affiche lorsqu’il chantait.

RiNa, revenant à son rôle de professeur de fitness, nous a enseigné le furitsuke pour « Saraba Rock ». Le public s’est amusé à essayer de suivre la danse pendant la chanson.y 2 - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - Nippongaku Heureusement, les paroles du refrain permettaient même aux personnes qui étaient là pour la première fois de suivre facilement

La tension atteint son paroxysme avec « BA.KU.TI ». ShuKa s’est joint à RiNa en chantant les chœurs tandis que la batterie de J ‘ω’ ² résonnait bruyamment, comme un appel à la guerre.
Pendant cette chanson, nous avons été témoins d’un autre de ces moments qui ne manquent pas d’arriver à tout événement visual kei qui se respecte : les fans sortent les serviettes de leur groupe et les utilisent lors du furi.

Pour nous permettre de reprendre nos souffles après tant de mouvement, RiNa nous a parlé un peu de l’histoire de Yamitera et de leurs plans pour l’avenir du groupe. En tant que groupe, a-t-il dit, ils souhaitent toujours offrir à leur public des performances de qualité. Il a expliqué qu’ils travaillent dur pour garder la même énergie qu’ils ont montrée depuis leurs débuts et qu’ils espèrent continuer à s’améliorer concert après concert. Il a également remercié leurs fans pour leur soutien et a dit qu’il aimerait leur rendre la pareille en les encourageant à « se battre » et à façonner leur propre destin en poursuivant tous leurs objectifs dans la vie, comme les membres le faisaient à travers Yamiteray 3 - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuL’ambiance dans la salle était devenue assez sentimentale lorsqu’ils ont repris le concert avec « Fukanzen rimittā », la chanson parfaite pour faire suite à un discours aussi touchant. Les paroles étaient pleines d’espoir et, couplées aux rythmes estivaux de la guitare de Ranju, la chanson nous a fait nous sentir revitalisés.y 4 - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuOn pouvait sentir le lien entre toutes les personnes présentes ce jour-là à Shinsaibashi VARON, alors que la salle baignait dans une lueur d’été.

Comme s’il avait lu dans nos pensées, RiNa a sorti un éventail. On a pu entendre les premiers accords d’un koto (instrument traditionnel japonais), annonçant leur chanson « Hibana ». Les fans ont également sorti leur éventail officiel du groupe et l’ont agité en suivant le rythme, nous transportant dans un matsuri d’été.
Le point culminant de la chanson a été le brillant solo de guitare de ShuKa, que RiNa a présenté fièrement.y 5 - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - NippongakuÀ ce moment-là, on avait l’impression d’avoir certainement déjà atteint le point culminant de ce concert, alors personne ne s’attendait à ce que la prochaine chanson soit « Hangyaku kōshinkyoku ». Le public est devenu incontrôlable et a commencé à se pencher frénétiquement en suivant le rythme.
Les membres de Yamitera ont commencé à se déplacer sur la scène, échangeant leurs places les uns avec les autres, mais Minato était celui qui se démarquait le plus. Alors qu’il jouait en plein centre, tous les regards étaient tournés vers lui. Il maintient l’attention de la foule avec son charisme, dansant énergiquement tout en jouant.

La chanson qu’ils ont choisie pour clore le concert était « Zensen keirei uta ». RiNa nous a demandé de continuer à headbanger jusqu’à la fin, et les fans ont fait de même pendant qu’il se déplaçait d’un bout à l’autre de la scène.
J ‘ω’ ² s’est chargé de terminer le set de Yamitera, tous les membres tournant le dos au public pour profiter des dernières notes avant de quitter la scène pour laisser place à NICOLAS.y 6 - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - Nippongaku

La semaine prochaine, nous aurons l’honneur d’interviewer les membres de Yamitera.
Avez-vous des questions pour eux ? Posez-les en commentaires !

↓-PART 2-↓

Yami to Oni (yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 2-

  • (Proofreading: Fatima A.)
  • (Cameraman: Rami)

setlist yami - Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- - Nippongaku

-LINK
Yamitera website / Yamitera Youtube / Yamitera instagram / Yamitera twitter
RiNa instagram / RiNa twitter
ShuKa instagram / ShuKa twitter
Ranju instagram / Ranju twitter
Minato instagram / Minato twitter
J ‘ω’ ² instagram / J ‘ω’ ² twitter

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Yami to Oni (Yamitera vs NICOLAS 2MAN live report) @Shinsaibashi Varon. -PART 1- […]